Qui est concerné ?
 
Les maîtres d'ouvrages publics et privés de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre, et les entreprises de travaux.

Trois profils de personnes doivent disposer d’une attestation AIPR - en fonction de leurs missions sur les chantiers :

- profil "concepteur" : salarié du maître d'ouvrage ou du maître d’œuvre devant intervenir en préparation ou suivi des projets de travaux. Pour tout projet de travaux, au moins un salarié du maître d’ouvrage ou de l’organisme intervenant pour son compte, doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « concepteur ». En outre, pour tout prestataire en localisation des réseaux ou en récolement de réseaux neufs voulant être certifié, au moins une personne doit être titulaire d’une AIPR « concepteur ».
- profil "encadrant" : salarié de l'entreprise de travaux intervenant en préparation administrative et technique des travaux (chef de chantier, conducteur de travaux). Pour tout chantier de travaux, au moins un salarié de l’exécutant de travaux doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « encadrant ».
- profil "opérateur" : salarié intervenant directement dans les travaux à proximité des réseaux aériens ou enterrés, soit en tant qu'opérateur d'engin, soit dans le cadre de travaux urgents. Sur tout chantier de travaux, l’ensemble des opérateurs d’engin doivent être titulaires d’une AIPR. Sur tout chantier de travaux urgents, l’ensemble des personnels intervenant en terrassement ou en approche des réseaux aériens doivent être titulaires de l’AIPR (jusqu’au 1er janvier 2019, il sera cependant admis qu’un seul des salariés intervenant sur un chantier de travaux urgents soit titulaire de l’AIPR).



Comment obtenir son attestation AIPR ?

Les compétences acquises par un salarié intervenant dans la préparation ou l’exécution de travaux à proximité des réseaux se concrétisent par l'Autorisation d'Intervention à Proximité des Réseaux (AIPR) que lui délivre son employeur. Ce dernier se fonde sur au moins l'un des modes suivants de preuve des compétences de son salarié :

1- un CACES R372m en cours de validité prenant en compte la réforme anti-endommagement, pour les conducteurs d'engins de travaux publics (pelles, foreuses, trancheuses, camions aspirateurs, grues, nacelles, chariots élévateurs,...)
2- un titre, diplôme, certificat de qualification professionnelle, des secteurs du bâtiment et des travaux publics ou des secteurs connexes, datant de moins de 5 ans et prenant en compte la réforme anti-endommagement
3- une attestation de compétences délivrée après un examen par QCM encadré par l’État, et datant de moins de 5 ans
4- tout titre, diplôme ou certificat de portée équivalente à l'un des 3 ci-dessus délivré dans un autre État membre de l'Union européenne

Comment fait-on pour obtenir le mode de preuve des compétences permettant la délivrance de l'AIPR ?

Dans notre centre, via une formation d’1 journée pour les titulaires du CACES® R372m. La formation se déroule comme suite :
 
- 6 heures de formation théorique,
- 1 heure de tests QCM.
 
Vous connaissez le résultat de votre test le jour-même. On vous remet ensuite une attestation de réussite (ou d'échec le cas échéant)
 
Pour les stagiaires en CACES® R372m initial, l'AIPR est inclus dans notre formation.

La validité de l’AIPR est de 5 ans

 

Contactez-nous

Site de Toulouse
56/58 Impasse de Lespinasse

31140 Aucamville

05 61 13 40 25
info@lftplgroup.com